OMBRES & LUMIERES

OMBRES & LUMIERES

On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux...
 
AccueilAccueil  Portail*Portail*  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Si tu étais un super-héros, tu serais ?

Aller en bas 

Si tu étais un super-héros, tu serais ?
 Superman
 Batman
 Spiderman
 Ironman
 Thor l'Invincible
 Wolverine
 The Green Lantern
 Captain America
 L'incroyable Hulk
 Autre
Voir les résultats
AuteurMessage
Horus
Oscar
Oscar


Nombre de messages : 198
Age : 46
Points : 127
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Si tu étais un super-héros, tu serais ?   Dim 11 Mar - 4:01

Une étude psychologique de chaque super-héros suivra le vote..

_________________
On ne vois bien qu'avec le coeur....., l'essentiel est invisible au yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ombres-lumieres.kanak.fr
Horus
Oscar
Oscar


Nombre de messages : 198
Age : 46
Points : 127
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Corrélats ente la personnalité abandonnique et les super-hér   Lun 29 Oct - 1:07

Citation :


Corrélats entre la personnalité abandonnique et les super-héros de bandes dessinées


Les super-héros existent depuis la nuit des temps. Ils sont présents dans les contes, les mythes, les légendes, les bandes dessinées, les séries ou les films. Et même s’ils évoluent au fur et à mesure des années, il y a quelque chose chez eux d’immuable : leur personnalité de « sauveur » ainsi que les valeurs auxquelles ils sont attachés.

Pourquoi les super-héros interpellent autant l’imagination des enfants ainsi que celle des adultes ?

Parce qu’ils sont issus de notre inconscient collectif…

L'inconscient collectif est un concept de la psychologie analytique qui s'attache à désigner les fonctionnements humains liés à l'imaginaire qui sont communs ou partagés quels que soient les époques et les lieux, et qui influencent et conditionnent les représentations individuelles et collectives. Selon le psychiatre suisse Carl Gustav Jung (1875 - 1961), créateur du concept, l'inconscient collectif constitue « une condition ou une base de la psyché en soi, condition omniprésente, immuable, identique à elle-même en tous lieux ».

Selon Jung : « les instincts et les archétypes constituent l'ensemble de l’inconscient collectif. Je l’appelle « collectif » parce que, au contraire de l’inconscient personnel, il n’est pas fait de contenus individuels plus ou moins uniques ne se reproduisant pas, mais de contenus qui sont universels et qui apparaissent régulièrement ». Jung donne en effet l'épithète de « collectif » à cette partie transpersonnelle de la psyché inconsciente, car ces matériaux se distinguent par leur récurrence d'apparition dans l'histoire humaine et parce qu'ils se manifestent au moyen des archétypes, autre concept central de la psychologie analytique.

Que retient-on de cette définition ?

L’inconscient collectif fonctionne d’après l’imaginaire des personnes. Il se manifeste à travers des archétypes. Ceux-ci sont des figures ou formes de représentation communes ou partagées. Ils renferment un thème universel commun à toutes les cultures humaines mais figurés sous des formes symboliques diverses. L’archétype renferme des modèles élémentaires de comportements et de représentations issus de l’expérience humaine. Ils traversent les époques et les lieux pour réapparaître de manière récurrente et même si leurs manifestations évoluent, les fondations restent les mêmes.

À mon sens, les super-héros évoqués sont des archétypes. Création de l’esprit humain, ils définissent des comportements et des valeurs qui nous interpellent. Eux-mêmes déjà issus de mythes beaucoup plus anciens, ils sont transformés ou modifiés, facilitant ainsi la transmission pour les nouvelles générations. Ils représentent des figures importantes de comportements et de valeurs propres à l’être humain. J’irai même plus loin en constatant que l’histoire de ces super-héros se rapproche de ce que peut vivre un homme dans la réalité. Si vous enlevez les masques et les costumes, que voit-on ? Des personnes avant tout avec un lourd passé, des histoires traumatisantes par la violence de leur vécu et de comment elles les amènent à devenir des sauveurs.

J’ai donc pu constater que ce profil de « sauveur » se retrouvait dans la réalité et que le point commun de tous ces sauveurs, la source, est contenu dans la personnalité abandonnique.


La personnalité abandonnique

Nous pouvons tous être confrontés à l’angoisse d’abandon et celle-ci peut s’inscrire à des degrés divers. Cependant, les individus les plus marqués sont ceux qui ont vécu une situation de séparation traumatisante très tôt (dans l’enfance) avec les parents ou bien qui ont été privés d’affect de manière récurrente. Le sentiment d’abandon peut donc être réel comme imaginé.

L’angoisse d’abandon se traduit, entre autre, par une perpétuelle insécurité liée à une peur irrationnelle d’être abandonné.

Ainsi, un individu à la personnalité abandonnique sera toujours en quête d’affect. Mais, comme la vie lui a prouvé qu’il ne pouvait conserver cet état de bien-être que lui apportait l’affect car il a vécu une perte ou un manque marquant voire violent, il va sans cesse le rechercher tout en le repoussant.

Par contre, comme il connaît bien la sensation de manque ou de perte, il va être amené à vivre ou reproduire des situations similaires dans lesquelles il va se reconnaître et qu’il va pouvoir contrôler ou en tout cas en avoir la sensation de contrôle.

Ainsi l’abandonnique se structure en 2 instances. Un premier endroit, archaïque (vécu dans les premières années de sa vie), où il a vécu l’affect, la présence, Terre de Bien-être et un deuxième endroit où il a vécu la perte, le manque, Terre de Chaos. Il oscille toujours entre les deux, à la recherche de la première mais dans l’incapacité d’y rester et rééquilibrant sans cesse l’activité de la deuxième qu’il connaît bien car dans cette dernière, il a la sensation d’exister. Entre les deux, existe une frontière, un troisième endroit où il peut se réfugier, la Terre « Je-Ne-Ressens-Rien ». À cet endroit, le sujet abandonnique, qui est un écorché vif, pourra y rester un temps lorsque le chaos se fera trop insistant où le manque d’affect trop pressant. À cet endroit-là, il ne ressent rien… pas de souffrance…

L’abandonnique est un survivant. Survivant à une perte, un manque, survivant au chaos, voire même à la violence. Il dispose alors d’une grande capacité d’adaptation, capable de faire front aux plus terribles conséquences car le fond du trou, il le connaît. Si avant, pour se faire aimer ou pour être reconnu, il était dans le désir de l’autre, maintenant, il dispose de différentes casquettes, de plusieurs masques qu’il peut adopter pour servir ses actions.

Les événements encourus l’ont amené à essayer de comprendre le sens de sa vie. Qu’est-ce qu’il fait là ? Pourquoi il a subi ça ? Pourquoi lui ? Ainsi, en quête de sens de sa propre existence, il cherche des repères sur lesquels il peut s’appuyer et qu’il peut intégrer dans « sa carte du monde », la structure même de sa personnalité. Ses nouvelles armes à la main, il devient un sauveur en puissance…


Origine du sauveur

Mais reprenons les super-héros tels qu’ils apparaissent dans les bandes dessinées, les films ou les séries.

Ainsi donc, ces sauveurs ne deviennent pas « sauveurs » par hasard. Leur histoire, fascinante à souhait, cache bien cependant une histoire traumatisante voire violente. À travers différents personnages, des super-héros, je vais distinguer différents types de sauveur et peut-être même pourrez-vous vous reconnaître dans l’un d’entre eux…




Superman : le sauveur empathique

" L’homme doit être lui-même afin qu’il soit mieux le serviteur de tous " (Carl Gustav Jung).

Superman doit quitter précipitamment sa planète sur le point d’être anéantie. Il est encore tout bébé lorsque cela se produit. Ses parents, pour le protéger, l’envoie sur la planète Terre. Son vaisseau atterrit non sans provoquer des catastrophes naturelles sur la planète causées par l’arrivée de météorites avec lui. Il est recueilli et adopté par un couple de fermiers, qui une fois découvert ses capacités, lui apprennent à s’adapter parmi les humains. Il se découvre vite une vocation de sauveur appuyée par ses « super-pouvoirs ». À l’âge adulte, il affirmera sa double identité, journaliste et super-héros, afin de mener à bien la mission qu’il s’est conféré, aider et sauver les gens tout en continuant d’être intégré dans la société, humaine bien entendu.

Que peut-on observer dans son histoire ?

Superman, Clark Kent pour les humains, vit le trauma de l’abandon par excellence. Il est le dernier survivant de son espèce. Il n’a pas de souvenirs de ses parents biologiques car il est tout bébé lorsqu’il est envoyé sur Terre. Il vit le trauma d’une séparation brutale et soudaine qui s’inscrit dans son subconscient. Adoptée par ce couple de fermiers, il retrouve deux figures, paternelle et maternelle, importantes. Ils ont des valeurs solides, de l’amour à lui donner et comprenant sa différence, plutôt que de l’hyper-protéger, il lui apprenne à s’adapter.

Clark Kent grandit ainsi. Avec ses pouvoirs, il aurait pu sombrer dans la toute-puissance, la dictature et la violence mais au contraire, élevé dans des valeurs de loyauté, d’honnêteté et de courage dans l’adversité, il prend la casquette du « sauveur ». Il met à profit ses pouvoirs pour aider les autres en se brûlant les ailes parfois.

Aurait-il pu avoir un autre destin ?

Cela semble difficile. Enfermé par le carcan de son éducation humaine, être exceptionnel, seul survivant d’une catastrophe sans précédent, il « se doit » de faire quelque chose pour les autres. Si à cela, on ajoute qu’il est responsable d’une pluie de météorites sur la planète avec les dégâts humains et matériels que cela incombe alors il n’a vraiment plus le choix. Soit il vit toute sa vie avec la culpabilité qu’a engendré cet événement, soit il répare et c’est ce qu’il fait.

Faisons maintenant le corrélat avec la personnalité abandonnique : cela ne vous fait-il pas penser à quelqu’un ? Peut-être certains d’entre vous reconnaîtrons leur propre histoire, les « super-pouvoirs » en moins. Quoique…

Dans la réalité, on a une personne qui a connu une perte violente dans l’enfance soit de ses deux parents, soit de l’un d’entre eux. Il s’est cependant appuyé sur les figures paternelle et maternelle manquantes réelles ou imaginées. Marqué à vie et donc à la personnalité abandonnique, ce sauveur-là se sent investi d’une mission. Il devient sauveur par devoir soit parce que le parent restant porte ce regard-là, soit parce que son tempérament et les valeurs qu’il a intégrées l’amène à prendre cette responsabilité. Quoi qu’il en soit, il devient un être exceptionnel, cela le ramène dans une forme de toute-puissance. Après tout, il est seul survivant d’une tragédie et le seul dans la capacité de « gérer ».

D’un caractère extrêmement empathique, il pense qu’il peut et qu’il doit sauver tout le monde, les bonnes personnes comme les mauvaises et pour cela, il est prêt à mettre sa propre vie (mentale voire physique) en péril. La culpabilité est son moteur. Il ne fait jamais assez bien, il ne sauve pas comme il faudrait,… et il se brûlera parfois les ailes. Dans un sens du devoir extrêmement accru, il y retournera. Mais le sens du devoir n’est pas la seule raison pour laquelle il y retournera. Il le fera aussi parce qu’il a besoin de contrôler. Il a une vie relativement bien organisée. En se plaçant dans une telle dynamique de sauver tout le monde, il a la sensation de contrôler le monde extérieur et alors rien ne peut lui arriver. Tourné vers l’autre au détriment parfois de son propre besoin, il fera tout pour le propulser car à cet endroit-là il ne risque rien puisque lui est au sommet sans en avoir la prétention ou l’arrogance.

De l’extérieur, les gens diront de lui qu’il est solide, valeureux, c’est le chevalier servant. On dit aussi qu’il a des valeurs solides. Il peut être admiré et provoquer même une certaine fascination. Mais ce sauveur-là ne s’intéresse pas à la reconnaissance sous cet angle-là. Il est au contraire très humble et modeste, il préfèrera l’anonymat à la célébrité. Une des seules reconnaissances qu’il acceptera, c’est de pouvoir exister parce qu’il a aidé l’autre à exister.

Certains d’entre vous se sont reconnus ? Cette réflexion vous interpelle ? Alors vous n’êtes pas au bout de vos peines. Mais poursuivons plutôt…

Nos héros ont tous un grand cœur et un grand sens de la justice. Mais si Superman base sa notion de la justice sur être juste et non pas sur les notions de bien ou de mal, il y en a d’autres qui se basent plutôt sur la notion d’injustice et qui vont prendre la décision d’être la main qui tranche…



Batman : le sauveur à la part d’ombre

" Ce n’est pas en regardant la lumière que l’on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité " (Carl Gustav Jung).

Bruce Wayne est un enfant privilégié. Son père est un riche industriel qui met ses services et son argent au développement de la cité. Il vit dans un immense manoir.

Un épisode vient marquer son enfance. Alors qu’il joue dans le jardin, il tombe dans un puits qui va lui faire découvrir tout un réseau souterrain de grottes peuplées de chauves-souris. Effrayées par sa présence, les chauves-souris se précipitent sur lui et même si leur but n’est pas de l’agresser, car elles-mêmes trop apeurées, cet événement marque à jamais l’esprit de Bruce Wayne qui en fera des cauchemars pendant longtemps.

Un soir, alors que ses parents et lui sortent d’un opéra, ils se font agresser par un voleur qui en veut à leur argent et leurs bijoux. Ils les assassinent devant Bruce et prend la fuite en entendant le petit crier à l’aide.

Bruce Wayne, héritier de l’empire de son père, grandit, élevé par son majordome. Devenu adulte, il fait le serment de débarrasser la ville de la violence et la corruption. Super-héros sans super-pouvoirs, il commence un entraînement intensif dans tous les domaines, physiques et intellectuels. Mais, pour mener à bien sa guerre contre le crime, il doit protéger sa véritable identité et terroriser des criminels qui n’ont pas froid aux yeux. La chauve-souris, l’animal qui l’a hanté une bonne partie de son enfance, vient naturellement à son esprit.

Voilà donc comment un enfant vit le trauma de l’abandon, ses parents sauvagement assassinés devant ses yeux à la différence de Superman, dont le trauma s’inscrit dans le subconscient. Son action est motivée par le sentiment d’injustice, qui n’est autre que le sentiment masqué de la vengeance mais que les valeurs inculquées par son père (aider les plus démunis) ont transformé.

Symbolique de la chauve-souris : dans la culture populaire, l’image de cet animal peut être bénéfique ou maléfique. En l’occurrence, Bruce Wayne exploite leur aspect étrange, leur vie nocturne et le mystère qui les entoure pour en faire une force. Car si peu de choses peuvent effrayer des criminels, seul un personnage encore plus effrayant qu’eux-mêmes peut donner de l’avantage à Batman qui n’a, après tout, aucuns super-pouvoirs.

Batman devient l’alter-ego de Brune Wayne. Riche excentrique le jour, personnage mystérieux la nuit, Batman fait partie intégrante de sa personnalité. Bruce Wayne ne fait pas qu’en adopter l’image, il vit avec et se reconnaît dans cet aspect sombre de sa personnalité.

Maîtrisant ainsi sa propre phobie, il comprend l’importance de la peur et l’angoisse qu’elle peut infliger. Il comprend aussi comment transmettre ces émotions et en fait son majeur atout dans guerre contre le crime.

Enfant innocent, traumatisé et phobique, il crée son propre destin. C’est un survivant. Résilient*, il devient qui il veut être par la seule force de sa volonté. Mu par des valeurs inculquées, il dépasse son sentiment de vengeance. Comprenant le sens profond de l’angoisse et de comment elle peut être générée, il sublime son sentiment de vengeance dans un personnage inspirant la peur.

Mais revenons donc à la réalité…
Dans la personnalité abandonnique, on retrouve bien sûr le sauveur investi d’une mission. La notion de devoir reste toujours très importante bien que la raison qui la motive reste différente.

Enlevons le thème relativement particulier de l’assassinat. Laissons juste l’aspect des sentiments de cet enfant devenu adulte : il voudrait que personne ne vive ce qu’il a vécu. Il veut donc aider les gens dans ce qu’il connaît le mieux et sa quête ira dans ce sens. Il aidera toujours les plus démunis. Le fond du trou causé par des événements extérieurs, il le connaît, il y a survécu. Le fond du trou propre à lui, il le connaît également. Il est allé chercher au fond de sa plus grande angoisse pour la comprendre et la contrôler. Il en fait même un atout. La seule chose qui aurait pu être un talon d’Achille, il en fait sa force. Il peut se « spécialiser » dans l’aide qu’il va offrir, se dirigeant vers les personnes ayant souffert de violence physique ou émotionnelle. Mais ces événements ont changé sa personnalité dans ce qu’il y a de plus profond. Si Superman est la personnification même de l’empathie, Batman est un justicier, qui au niveau émotionnel, ne ressent rien ou presque rien. Il a connu ce qu’il y a de plus sombre dans l’humanité, la violence gratuite mais aussi la phobie, l’emmenant dans des limites proches de la folie. Pour ne pas y sombrer, il développe des capacités et trouve le sens profond de cette folie pour que plus jamais elle ne le domine. Mais, il n’en sort pas tout à fait indemne. Il va vivre à jamais avec cette part d’ombre, au risque de ne rien ressentir. Mais ne rien ressentir l’aide aussi à se protéger. S’il ne ressent rien, il ne souffre pas. Attiré par son propre côté sombre, il peut donc se diriger ou attirer des personnes qui « ne ressentent rien ». Ainsi, il pourra travailler dans le domaine de la psychiatrie, le handicap mental, la police, etc. Et pour cela, il se donnera les moyens de le faire. Avec une grande capacité d’adaptation, il apprend vite et se met à jour de toutes les armes qui lui sont nécessaires pour mener à bien sa quête. Ce sont les valeurs sur lesquelles il s’appuie qui donne du sens à ce qu’il fait.



Superman, Batman… Deux personnalités résilientes*. Mais qui dit résilient, dit la possibilité que l’équilibre reste plus ou moins fragile, et il y a toujours nécessité de « rééquilibrer » afin de maintenir le contrôle. Un autre super-héros, lui, n’a pas cette nécessité-là…


* " La résilience a ses origines dans la théorie du développement psychologique et humain. Ce mot décrit en général la capacité de l'individu de faire face à une difficulté ou à un stress important de façon non seulement efficace, mais est susceptible d'engendrer une meilleure capacité de réagir plus tard à une difficulté. Lorsque les sources de stress excèdent les facteurs de protection de l’individu, même les personnes qui ont fait preuve de résilience antérieurement peuvent être dépassées " (Mangham et coll., 1995).

" Il est question de la résilience, non plus d'une matière inerte et simple, mais d'un tout ou d'un système complexe.

La résilience se caractérise ensuite par une forme d'homéostasie qui permet aux systèmes de retrouver leurs conditions de départ ou de maintenir leurs fonctions initiales dans un environnement dynamique et changeant où interagissent un nombre important de forces, qui doivent être maintenues dans un équilibre plus ou moins fragile. La tolérance au stress fait apparaître des seuils, en deçà et au-delà desquels la structure se rompt ou éclate " (Source: Attila passe, l'herbe repousse par Dominique Collin).


(Source : http://sophrologie.asso-web.com/32+correlats-ente-la-personnalite-abandonnique-et-les-super-heros-de-bandes-dessinees.html)


_________________
On ne vois bien qu'avec le coeur....., l'essentiel est invisible au yeux.


Dernière édition par Horus le Ven 21 Déc - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ombres-lumieres.kanak.fr
Horus
Oscar
Oscar


Nombre de messages : 198
Age : 46
Points : 127
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Peter Benjamin Parker - Spiderman   Ven 21 Déc - 15:21

Citation :



Peter Benjamin Parker - Spiderman :

Age : 25 ans, né un 05 Octobre à new York.
Origine : Américaine
Race : Mutant.
Camp : Rébellion.
Statut : En couple avec Mary-Jane Watson, mais pour combien de temps ?
Métier : Photographe en free-lance au Daily Bugle.
Poste : Sûr de rien, mais paré au combat à n’importe quel moment. Etant aussi une grande frappe de la rébellion.
Casier judiciaire : Vierge, un super-héros n’a pas de casier. Peut-être celui de traître, mais ce n’est pas important.

SIGNE PARTICULIER :

Un QI de 170 points, ce qui fait de lui quelqu’un de très intelligent. Peter possède aussi un fort caractère, qui font de lui un super-héros très peu apprécié de ses adversaires, étant assez puéril quand il endosse le rôle de l’homme araignée.

PROFIL PSYCHOLOGIQUE —

Peter Parker, ou Spiderman ? Spiderman ou Peter Parker ?!? Le désavantage d’avoir une double personnalité suite à une « double vie » est très compliquée. Masi avant de parler des deux personnages, il vaut mieux tenter de décrire la personne qui est à l’origine de tout ça. A savoir l’étudiant et photographe, timide et réservé. Tout au long de son adolescence, les choses n’étaient pas les plus faciles pour Peter. Car étant considéré comme quelqu’un de faible par les footballeurs, les mecs virils, enviés par tout le monde quand on est lycéen. Ces années difficiles, ont fait de Peter un bizut, une cible facile, et quelqu’un de renfermé et de vraiment timide. Mais le fait de n’avoir pas eu vraiment de succès lors de cette période, on fait de lui quelqu’un de gentil, de confiant, un bon ami, quand on voulait de lui. Mais il y avait plus derrière tout ça, derrière ces lunettes se cache un jeune homme aimant, très protecteur, et porté sur la famille. Et ces qualités, il les a obtenues suite à ses nombreuses années de difficultés. Ayant perdu son père, sa mère, et son oncle, on ne peut pas dire qu’il ai vraiment eu de chances à ce niveau là, c’est ce qui a forgé sa gentillesse et son attention. Mais depuis sa transformation, les choses ont légèrement changées. Même si aux yeux de certains, il est et restera encore longtemps le loser du lycée, son comportement a pourtant bien évolué. Ayant acquis une confiance en soi, assez démesurée, Peter s’est senti poussé des ailes. Et même cela a fait en sorte de faire de lui quelqu’un de facilement détestable contrairement à avant. Surtout quand on ne fait pas parti de son camp, que l’on est du « mauvais côté ». Quand il se retrouve à un braquage de banque simple, ou d’une situation similaire, qui ne révèle pas vraiment d’un don hors du commun. Sa supériorité et son caractère prennent facilement le dessus, prenant les autres de haut, et ayant un comportement assez enfantin, voir même puéril. Aujourd’hui, même avec l’âge, les choses ne sont pas évidentes, son succès qu’il obtient maintenant aujourd’hui par son identité de super-héros le dépasse et lui change de toutes ses années difficiles. Il reste quelqu’un de sûr de lui, très passionné par sa famille et le peu d’amis qu’il possède aujourd’hui, et ferait n’importe quoi pour les aider, et les sauver si le besoin est. Oui car la personne dont on parle, c’est bien Spiderman ! Mais nous parlons d’un héros qui avaient l’habitude de vivre dans un quotidien des plus communs, enchaînant les adversaires, et les situations diverses. Mais au cours de son évolution de mutants, les choses ne s’étaient pas passées de la meilleure façon. Un symbiote, qui a prit possession du corps de Spiderman, changea de tout au tout son comportement. Vengeance, haine, puissance, il développa un comportement qu’il n’avait pas l’habitude d’adopter. Mais avec force et patience, il réussit enfin à s’en débarrasser, mais cette force étant toujours présente, il restait donc à savoir quand et comment cette apparence va se manifester.

APPARENCE PHYSIQUE —

Depuis sa mutation, Peter a obtenu un physique, et une force qui n’a rien à voir avec sa vie d’avant. Maigrichon, ayant de la peine à ouvrir un de ces foutus bocaux à cornichons, sans muscles, avec un niveau très médiocre en sports. Les choses n’avaient plus rien de semblables depuis qu’il a eu ce contact avec cette araignée. Ne ressemblant plus au petit gringalet qu’il était, son corps s’est musclé, taillé, affiné. Ses sens et sa masse musculaire ayant augmentée, son physique a suivi l’évolution. Lui permettant d’avoir un physique plus important, et même qu’il n’a plus forcément besoin de ses lunettes qui lui étaient avant indispensables. Son endurance a naturellement augmentée suite à ses nouvelles capacités physiques, mais tous ces changements, n’ont rien fait sur son apparence en elle-même. Toujours avec une apparence assez simple, sans vraiment vouloir sortir du lot, un jean tee-shirt peut largement faire l’affaire. Et sa simplicité, c’est ce qui fait tout son charme, et qui le rend unique en son genre. Un surdoué qui ne se prend pas tant que ça la tête, s’habillant comme la plupart des humains d’aujourd’hui, mais avec un avantage considérable. C’est un Super-Héros.

PEURS, FAIBLESSES —

Comme tout êtres humains, Peter Parker possède des faiblesses, aussi bien que Spiderman. Et ses premières peurs sont de se retrouver d’une certaine façon impuissante face à un sauvetage concernant sa famille et ses amis. Il a aussi une peur qui est assez complexe suite à son statut, il redoute la mort. Il est encore jeune, et il n’assumerait en aucun cas de perdre la vie lors d’une mission, ou même qu’elle soit naturelle. Ses peurs sont aussi ses faiblesses. Sachant que certains de ses pires ennemis connaissent son identité secrète, et aujourd’hui la situation s’aggrave. Mais en tant que bonne araignée terrestre, Spiderman et Peter par la même occasion, ont une phobie de l’eau, car cet élément le rend assez inefficace en grande quantité, ce qui a donc le don de très fortement l’agacer. Sa faiblesse se trouve aussi dans son envie de venger les membres de sa famille défunte, et cette envie de vengeance lui a causé sa transformation avec le symbiote. Reste t’il à savoir sa faiblesse va jaillir une nouvelle fois, et faire de nouveau appel à ce nouveau costume qu’il craint mais apprécie en même temps.

PASSIONS, FORCES —

Comme ses faiblesses, sa famille et ses amis font sa force, prêt à tout pour les aider, les secourir, les sauver. Tel un chevalier, il fera n’importe quoi si jamais une personne qui lui tenait à cœur se retrouverait en danger. Et cela lui procure une force à toutes épreuves. Ses forces sont aussi ses pouvoirs, qui lui sont d’une grande aide pour accomplir ses tâches, sauver le monde, ou toutes ces formalités. Une autre de ses passions, la photographie, quelque chose qui lui rapporte des sommes d’argent lui permettant de survivre dans ce monde qui demande beaucoup d’argents et de chance. Une passion qui lui permet de survivre, même si les temps sont durs, il aime bien passer du temps pour se permettre quelques clichés de l’araignée.


(Source : http://terra616.forumotion.com/t551-spiderman-peter-parker-en-cours)



_________________
On ne vois bien qu'avec le coeur....., l'essentiel est invisible au yeux.


Dernière édition par Horus le Dim 23 Déc - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ombres-lumieres.kanak.fr
Horus
Oscar
Oscar


Nombre de messages : 198
Age : 46
Points : 127
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Tony, Stark - Iron Man   Dim 23 Déc - 19:23

Citation :




Tony, Stark - Iron Man
J'ai privatisé la paix!

Age : 36 ans
Origine : américaine, né à Long Island dans le New Jersey
Race: humain
Camp : Initiative
Statut : En couple avec Natasha Romanoff alias la Veuve Noire.
Métier : PDG de Stark Industries et directeur du SHIELD
Poste : Leader de l'Initiative et des vengeurs

Casier judiciaire : Quelques soucis inhérents aux playboys milliardaire d’une façon générale : ivresse sur la voix publique, tapage nocturne, excès de vitesses etc… Mais aucun crime ni délit d’envergures.


PROFIL PSYCHOLOGIQUE —
Au premier abord, Stark semble être un playboy insouciant, séducteur et provocateur. Mais en vérité c’est un homme assez troublé. Avec sa jeunesse morne marquée par la disparition brutale de ses parents puis sa vie totalement accaparé par les études, il a cherché à compenser une fois adulte par une vie sociale intense en voulant à tout prix multiplier les conquêtes féminines et charmer son entourage. Derrière cette apparence superficielle se cache un homme poursuivis par sa mauvaise conscience. D’abord pour avoir été un profiteur de guerre inconscient pendant des années puis pour avoir été le visage de la répression du gouvernement pendant la guerre civile dont il n’est pas sortit moralement indemne. Il faut ajouter à ça une vie amoureuse agité aussi hasardeuse qu’excessive jusqu’à ce qu’il se décide enfin à mener une vie plus rangée. Il cherche à donner l’image d’un homme d’affaire infaillible toujours en avance sur les autres pour dissimuler ses erreurs passé comme le démon de l’alcoolisme qui n’est jamais très loin.

APPARENCE PHYSIQUE —
1 m 85 pour 100 kilos. Bien qu’il ait un physique athlétique, il ne fait pas le poids contre les autres supers héros. C’est son armure qui lui procure ses pouvoirs. Il est robuste mais aussi vulnérable à cause de son cœur. En public il soigne son apparence, il dispose d’une vaste garde robe luxueuse à la mesure de sa fortune (et il s’en préoccupe encore plus depuis qu’il s’est engagé en politique comme secrétaire à la défense puis plus tard comme directeur du SHIELD). Le plus élégant des vengeurs pourrait on dire ironiquement. Sa tête aux cheveux bruns est très reconnaissable, surtout avec sa barbe bien taillé. Ses proches ont l’habitude de ses sourires malicieux et ses ennemis de la morgue méprisante dont il fait preuve contre eux. Inconsciemment Tony cherche à imiter l’apparence de son père.

PEURS, FAIBLESSES —
Le remord. C’est la principale motivation qui l’a conduit à s’engager dans une guerre sans fin contre le mal. Tout au long de sa carrière il a été frappé par plusieurs doutes : remord d’avoir été un marchand de mort, remord d’avoir permis la prolifération de la technologie Iron Man pendant la tristement célèbre guerre des armures, remord de ne pas être selon lui à la hauteur de son père, remord d’avoir nuit aux autres surhommes pendant la guerre civile même si c’était pour le bien du pays. Bien sûr il n’en parle qu’à quelques uns de ses proches. Pour les autres, ce besoin maladif de Stark pour se « racheter » reste une énigme. S’il devait désigner sa pire terreur, il répondrait sans doute : l’alcoolisme. Plus que le Mandarin, la bouteille est son pire ennemi, elle l’a frappé tout au long de sa carrière et l’angoisse de retomber dedans reste toujours présente. Autre peur récurrente : le shrapnel qui s’est logé près de son cœur. Il l’oblige à une attention constante, à quoi sert-il d’avoir une armure prétendument invincible si en vérité elle contient un corps brisé.

PASSIONS, FORCES —
C’est un génie dans ses domaines de prédilection. Pourquoi est-il le meilleur industriel que l’Amérique ait connus ? Parce que Stark est toujours en avance sur son temps. Quelque soit l’ampleur de sa défaite, il répare et améliore toujours son armure pour la rendre à chaque plus puissante et ne cesse de revenir à la charge. Plus que son courage, une fois dans l’arène aux commandes de son armure, c’est avant tout son cerveau qui a fait de lui l’une des plus grandes personnalités du siècle. Aventurier curieux, homme d’affaire habile, pionnier de l’électronique, politicien subtil et novateur en robotique. C’est un bolide de la science.



POUVOIRS —
Stark n'a été qu'un simple humain pendant très longtemps, son infection au virus extremis a tout changé. Il ne fait vraiment plus qu'un avec son armure, il a acquis un rapport étroit avec les machines pouvant les contrôler et les influencer d'une façon incomparable. Il communique avec différents médias (comme les appels téléphoniques) par la pensée. C'est toujours par ce procédé qu'il pilote désormais ses armures.

Niveau 1 Tony a du mal à gérer toutes les données qu'il reçoit et la plupart lui échappent. Son systéme nerveux n'arrive pas à suivre les capacités du serum extremis. Pour l'utilisation de son armure il est assez limité. Il consomme encore deux fois plus d'énergie et ne peut rester aussi longtemps qu'à son habitude sur un champ de bataille.

Niveau 2 Tony peut maintenant épier les conversations téléphoniques et les échanges par mail sur de très longues distances. Cette omnipotence à un revers: migraines, hallucinations et fatigues chroniques. Il peut prendre le contrôle d'appareils électronique de faibles envergures. Il n'a pas encore une grande influence sur l'environnement technologique qui l'entoure mais il peut le scruter et percevoir les menaces plus facilement que le commun des mortels.

Niveau 3 Des capacités qui ne sont pas si différentes du niveaux 2 sauf qu'elles réclament moins à son organisme. L'épuisement physique diminue considérablement. Par la même occasion , ses réflexes et sa résistance sont accrues. Il peut prendre le contrôle de machines plus imposantes.

Niveau 4 Au niveaux 4 le principale avantage de Tony est la capacité à contrôler plusieurs armures en même temps sans qu'il ne soit à l'intérieur. Ses sens commencent à devenir animal. Il perçoit plus de choses que la plupart des surhommes. Il peut stocker autant de donner qu'un superordinateur d'IBM comme Deep Blue. Surtout il peut résister aux attaques télépathiques de bases.

Niveau 5 Tony espère ne jamais atteindre le niveaux 5. Les pouvoirs qu'ils lui procurent dépassent l'entendement et il a peur de ne pouvoir les contrôler. Ses capacités d'espionnage de tout types de communications et d'informations virtuelles s'applique à l'ensemble du globe. Il commence à avoir des aptitudes mentales similaires à celle de Charles-Xavier ou du Dr Strange.

EQUIPEMENT —
L’armure d’Iron Man est un fleuron de la robotique et de l’industrie de l’armement. Le générateur ARK logé près de son cœur lui fournit une puissance capable de surpasser les facultés d’un avion de chasse. La plaque thoracique de l’armure, seul élément visible de ce réacteur permet de lancer plusieurs rayons : offensif pendant les combats, lumière infrarouge ou ultraviolet, rayon laser pour scanner et même hologramme. Des bottes à réactions lui permettent de voler. C’était à l’origine l’arme qu’il avait présenté à ses clients juste avant son accident et sa capture qui ont fait de lui un héros. Il présentait une technologie capable d’émettre une grande force de répulsion pour transporter du matériel militaire en terrain accidenté. Une fois captif Stark a développé cette technique dans les bottes de sa toute première armure. Plus tard il en a installé de similaires dans les paumes de ces mains. Ces rayons propulseurs lui permettent de voler à grande vitesse sur d’importantes distances. Le puissant rayon dégagé par les répulseurs de ses mains est son arme principale. Ses tirs d’énergie lui permettent de ne pas devoir uniquement compter sur ses poings métalliques malgré le blindage épais dont il bénéficie.

Niveau 1 : Le blindage d’Iron Man n’est pas assez épais. Il manque de souplesse. L’armure n’est pas forcément encombrante mais elle exige des réglages constants. Elle dispose d’un ordinateur d’un radar et d’un récepteur radio. L’armure peut faire de brèves incursions sous marine grâce à un réservoir secondaire d’oxygène. De même elle peut faire de brèves escapades dans l’espace.

Niveau 2 : L’armure est équipée de gadget propice à l’espionnage comme une caméra espion miniature que son pilote peut envoyer loin de sa position et de bottes à réactions silencieuses. Elle possède un générateur de secours pour le cas où. Contrairement au niveau 1, l’armure devient invisible aux radars. Elle peut absorber de l’énergie pour augmenter sa puissance une fois en terrain hostile et vole plus facilement dans les couches supérieures de l’atmosphère terrestre.

Niveau 3 : L’armure est maintenant entièrement en composites de carbones ultra-résistant. L’hydraulique est améliorée pour qu’elle puisse soulever 175 tonnes. Au niveau 3 Iron Man est capable de survivre à Hulk et de ne pas se faire broyer en un instant. Un générateur autonome plus performant y a été ajouté. Si Tony devient provisoirement inapte, quelqu’un d’autre serait capable de piloter l’armure sans avoir de réacteur ARK dans le cœur. L’aspect le plus novateur est un système pour maintenir les fonctions vitales. Même perdus dans l’espace pendant un mois, le pilote peut survivre.

Niveau 4 : La radio est devenue plus performante à ce niveau. Iron Man peut épier les conversations téléphoniques et les fréquences de police. L’armure devient transportable dans une valise. Stark n’est plus obligé d’aller dans son laboratoire pour l’enfiler, il peut la revêtir n’importe où. Un pilote automatique a été installé, même si Tony tombe inconscient, son armure continue à se battre. Recouverte d’une fine couche de gel de compression, elle peut s’aventurer plus loin dans l’espace. Son blindage augmente considérablement par rapport aux niveaux précédents. Ses capacités furtives aussi grâce à un système d’invisibilité « caméléon » qui camoufle l’armure dans son environnement.

Niveau 5 : L’armure est enfin capable de se confronter à des divinités comme Thor, Stark ayant trouvé le moyen d’abuser de leurs enchantements pour alimenter sa propre armure ! L’intelligence artificielle de l’ordinateur de navigation intégré dans l’armure atteint des sommets, elle est capable de réparer des pièces détachées endommagées en plein combat. Elle résiste aux pressions extrêmes des fonds marins. La vitesse qu’elle peut atteindre la rend difficile à suivre, y’a-t-il enfin un héros capable de suivre le surfeur d’argent en pleine course ? Niveau robustesse, Iron Man peut faire jeu égal contre Hulk.

PLUS —
Stark ne doit pas seulement son succès à son pouvoir mais aussi à son cerveaux, c'est un novateur en robotique et électronique. Tout comme Bruce Banner et Red Richards, ce n'est pas seulement avec ses pouvoirs qu'il résout des crises mais aussi avec son intellect. Autre pouvoir qu'on oublie assez souvent: l'argent. Stark est l'un des hommes les plus riches du monde. Ce qui lui permet d'obtenir des choses vite et bien qui sont en général inaccessibles à des gens comme Spider-Man qui ne roule pas sur l'or ou Bruce Banner qui mène une éternel vit de fugitif.

(Source : http://terra616.forumotion.com/t456-tony-stark-iron-man)



_________________
On ne vois bien qu'avec le coeur....., l'essentiel est invisible au yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ombres-lumieres.kanak.fr
Horus
Oscar
Oscar


Nombre de messages : 198
Age : 46
Points : 127
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Thor L'invincible   Mar 25 Déc - 19:39

Citation :




Thor L'invincible


■ Identité: Thor, fils d'Odin.
■ Pseudo: God Of Thunder.
■ Camp: Indépendant.
■ Age: Plusieurs Siècles...



■ Vous en résumé: Difficile de résumer la vie de ce charmant mais charismatique blondinet en seulement quelques lignes. Vie qui n'a pas été de tout repos, étant le fils du Père de Toute Chose j'ai nommé : Odin. Destiné à devenir Roi d'Asgard et à supporter son frère -adoptif- Loki jusqu'à l'an infini. Même si lui non plus est loin d'être un agneaux envers son frangin. Disons qu'à chaque fois qu'il en avait l'occasion, il se moquait de son frère. Que se soit en privé et surtout en publique. Tous les deux ne se sont pas fais de cadeaux et pourtant, Thor aime son frère et le considérera toujours comme tel -même si il est bleu comme un schtroumpf-. Le Dieu du Tonnerre, encore plus fort qu'Hercule, devra faire face à bien plus que six travaux. Mais cela ne le rendra que plus fort. Seulement, hormis sa force physique envers laquelle on a pas grand chose à redire, Odin va devoir punir à mainte et mainte reprise son fils tant adoré de sorte à calmer son arrogance hors du commun et à le rendre un peu plus... mature et responsable. Ce qui ne manquera pas de fonctionner d'ailleurs, surtout quand il se retrouva dans la peau d'un mortel boiteux mais brillant du nom de Donald Blake. Après un long moment passé sur Terre à vivre en tant que mortel, c'est lors d'un voyage en Norvège qu'il devra échapper aux hommes de pierre de Saturne. Sans le savoir, il trouvera refuge dans la grotte où il est né et transformera par hasard un vieux bâton de marche en Mjöllnir. Ayant effectué, sans le savoir, avec succès la tâche imposé par Odin. C'est ainsi qu'il revint sur Asgard pour botter les fesses de Loki. Suite à cela, Thor devint le Roi d'Asgard et laissa son frère accomplir la prophétie qui lui était destiné, mais pas jusqu'au bout. Il décapita Loki avant qu'Odin ne meurt et que la cité ne soit totalement détruite par Surtur et que tous les Asgardiens périssent. Après s'être réveillé des limbes grâce à Blake, Thor a pour objectif de reconstruire Asgard dans l'Oklahoma et de réveiller tous les Asgardiens ressusciter sur Terre, mais aussi de protéger la citée du mieux qu'il peut avec ou sans l'aide des Vengeurs. Ainsi que de faire manger un certain robot à Stark après avoir sagement réglé ses comptes avec lui...

(Source : http://terra616.forumotion.com/t879-thor-odinson-story-time?highlight=Thor+l+nvincible )




Citation :


-botteur de fesses professionnel
-indépendant & indomptable
-guerrier jusqu'au bout des globules rouge
-dieu scandinave qui rox du poney asgardien

Le côté le plus remarquable chez Thor est sans aucun doute cette addiction à la guerre. Un problème ? Pas de souci ! La force réglera tout ça ! En tous cas, c'est bien souvent sa façon de voir les choses, et la première réaction qu'il aura lorsqu'on lui exposera un souci, c'est qu'il est bien difficile de l'en faire changer d'avis lorsqu'une telle envie lui vient en tête. Têtu comme il est peu possible d'imaginer. Il n'en fait qu'à sa tête, suivant ses envies à lui, sans prendre en compte ce qu'on peut lui dire ou conseiller. On peut d'ailleurs sûrement mettre ça sur le dos de sa fierté. En fait, sur terre, il serait tout bonnement considéré comme un macho au plus haut point, mais ça ne lui enlève en rien son courage. Il sera toujours le premier à se porter volontaire pour sauver ses terres, que ce soit Asgard, ou la Terre, ou tout autre monde ou on pourrait avoir besoin de lui. Pas seulement pour son addiction au combat, mais surtout parce qu'il a le courage de le faire. Il pourrait très bien ne s'occuper que de son monde à lui, se préoccuper que des siens, mais ce n’est pas le cas. Il est là pour les autres, et le sera toujours, et l'impatience qu'il montre à être de la partie à chaque fois en est une belle preuve. D'ailleurs il n'a aucunement hésité à apporter son aide à la Terre lorsqu'ils en ont eut besoin, et encore moins cette nouvelle fois alors que son frère adoptif se retrouve à être une nouvelle menace. Il n'en reste pas moins un grand enfant, puéril, et rancunier, un brin susceptible, il peut parfois paraitre immature, irréfléchi, et très impulsif. Un enfant pourri gâté qui n’apprécie guère que l’on aille à l’encontre de ses volontés. Pourtant, dans le fond, il est bien plus intelligent et réfléchi qu'il n'y parait. Il ne sait juste pas le montrer réellement, du moins, pas autrement que par son intransigeance. Il y a des lois, des valeurs, qu'il faut suivre, qui pour lui sont primordiales, alors lorsque des personnes, tel que Loki, viennent à les transgresser, il peut se montrer particulièrement intolérant. C'est certainement ce qui fait de lui une personne loyale et sur qui on peut compter en cas de crise. Possédant de nombreuses conquêtes, Thor n'a eut que peu de véritable amour...

(Source : http://terra616.forumotion.com/t880-thor-odinson-you-ve-been-thunderstruck?highlight=Thor+l+nvincible )



_________________
On ne vois bien qu'avec le coeur....., l'essentiel est invisible au yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ombres-lumieres.kanak.fr
Horus
Oscar
Oscar


Nombre de messages : 198
Age : 46
Points : 127
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: James Howlett "Wolverine"   Mar 25 Déc - 19:56


Citation :




James Howlett
"Wolverine"

■ AGE : XX ans
■ DATE DE NAISSANCE : Inconnue, il semble que ce soit vers la fin du 19ème siècle.
■ LIEU DE NAISSANCE : Alberta
■ NATIONALITÉ : Canadienne
■ STATUT : Veuf / Divorcé
■ CAMP : X-Men
■ AFFILIATION : Vengeurs Secret (secrtet Avengers), Alpha Flight
■ MÉTIER : pour le moment... il cherche...
■ POSTE : Prof "d'arts"
■ RECENSEMENT : Contre


■ CASIER JUDICIAIRE :Son casier judiciaire n'est pas celui d'un nourrisson... Logan comme il se fait appeler actuellement à mené une vie tumultueuse et il a souvent eu à faire aux forces de l'ordre. A cause de son sale caractère et de ses convictions il s'est souvent retrouvé impliqué dans des bagarres de bars, destructions de biens, coups et blessures et homicides dont la conclusion est toujours "involontaire".


■ CARACTERE:
James est un homme complexe qui a subit de nombreux traumatismes tout au long de sa très longue vie. Au premier abord il semble être froid, brutal, rustre et sans cœur mais c'est surtout une carapace qu'il s'est fait pour se protéger du mal qu'on lui à fait. Car en réalité, James est un homme doux qui n'aspire qu'à des choses simples: avoir une famille et une vie paisible.
Du fait de sa mutation James à un côté animal qui peut le rendre imprévisible, agressif et dangereux comme un animal sauvage. Il apprit à contrôler son côté bestial au cours de ses voyages et plus précisément lorsqu'il vécu au Japon. Il y découvrit un style de vie tout à fit différent du sien où il redécouvrit ce qu'était l'ordre, la discipline et le respect de l'autre.
Déterminé, il ne lâche jamais une mission dans lequel il s'est lancé quoiqu'il lui en coûte. Mais ce qui fait de lui un homme dangereux c'est qu'il n'hésite pas à prendre une vie lorsque cela est nécessaire sans éprouver aucun remords.
Bien qu'il soit solitaire, James est un leader et il n'apprécie pas de recevoir des ordres de personnes qu'il estime comme étant incompétent. ce qui causa de nombreuses prises de bec entre lui et Scott Summers.
Fidèle et protecteur, il est prêt à tout pour aider ceux qu'il aime et en qui il a confiance comme un loup protégerait sa meute.

■ PHYSIQUE:
Wolverine est un homme dont la carrure est impressionnante. Il est grand, carré et très musclé on peut même dire qu'il est baraqué. Grâces aux années qu'il a passé dans l'armé, sur les champs de bataille et au Japon, James à une musculature harmonieuse et importante. C'est le genre d'homme qu'on a pas envie d'ennuyer rien qu'en le regardant. Il a une manière de marcher et de se tenir plutôt virile qui montre qu'il a roulé sa bosse un peut partout.
D'autre part il est plus lourd qu'il ne le parait à cause du métal présent dans son organisme. Il est brun et plutôt poilu. Il porte souvent la barbe et doit certainement apprécier le look mal rasé. Ses yeux sont bleu claire et avec son teint légèrement hâlé celui lui donne un regard intelligent et expressif.
Du fait de sa mutation, il possède 3 griffes sur chaque mains, sortant sur le dessus, entre les métacarpiens et des canines sur-dimensionnées qui lui donnent un petit côté animal.
La plus part du temps il porte un t-shirt, un blouson en cuir marron et des jeans. Agrémenté d'un ceinturon avec une boucle de cow boy. Étrangement il garde autour de son cou les plaques d'identité avec un son nom de code et son numéro de dossier de l'arme X qui ajoute une plus au son côté "ancien militaire".


■ SIGNE PARTICULIER:
James n'a pas vraiment de signes particuliers sauf si on considère que sa coup de cheveux assez particulière en est un sans oublier que ses canines ressemblent à des crocs. Il a toutefois quelques habitudes considérées comme mauvaise par son entourage tel que son addiction pour le cigare et la bière.


■ PLUS/PASSION:
James aime la vitesse et il conduit des motos depuis que ces machines ont été créées et cela lui permet de voyager à travers le monde. Au Japon il a découvert la beauté et la noblesse des sabres et depuis cette époque il garde un grand attrait pour les armes blanches de ce pays.
Aussi, il a toujours eu un bon contacte avec les animaux un peu comme s'ils se comprenaient entre bêtes.

■ FAIBLESSE/PEUR:
L'eau ou plutôt les étendue d'eau le rend mal à l'aise car à cause du poids qu'il fait il lui est difficile de nager. Mais sa plus grande peur c'est se perdre lui-même quand son côté animal prend le dessus sur son côté humain.


INTITULE DE VOTRE POUVOIR OU ÉQUIPEMENT

- Sens hyper développés: il voit plus loin qu'un humain, et dans une quasi-obscurité. Son ouïe et son odorat sont aussi performante que celle d'un loup ce qui fait de lui un chasseur exceptionnel. Il peut facilement reconnaitre une personne sous un déguisement ou bien déterminer si une personne connue est passé dans un endroit précis.
- Griffes rétractables: Logan possède 3 griffes su chaque mains. Lorsqu'elles sont recouvertes d'adamentium elles sont incassables et peuvent tout couper.
- Force: La force ou le niveau de force est difficilement nivelable. Il peut apparemment soulever 400 KG voir plus.
- Facteur auto-guérisseur: c'est à lui qu'il doit sa longévité ses blessure guérissent vite. Un organe ou un membre coupé est rapidement régénéré. Il est sans doute immortel. Son endurance est hors norme et il a une importante résistance aux drogues et aux alcools.

■ NIVEAU 1:
Les capacités mutantes de James viennent d’apparaître et pour le moment il est plus malade qu'autres choses car son corps peine à s'adapter à ses nouvelles caractéristiques.
Ses griffes rétractables sont en os car il n'a pas encore subit la greffe d'adamentium et il n'est d'ailleurs pas en mesure d'y survivre. Leur sortie n'est pas contrôlée et elles sortent lorsqu'il est en colère ou lorsqu'il à peur.
Il a les capacités physiques d'un homme normal et quand à ses sens hyper-développés ils ne sont pas maîtrisés car se sont ses émotions qui les activent. Ils sont activés lorsque sa survie est en jeu.

■ NIVEAU 2:
Avec le temps et l'expérience James vit bien avec ses capacités auxquels il s'est habitué et adapté. Ses sens hyper-développés, sa forme physique et son instinct animal se sont liés et lui permettent de se mouvoir plus efficacement. Il pare les coup d'instinct, se bat sans réfléchir de manière imprévisible. Son côté animal est plus fort qu'auparavant et ça se ressent sur son physique car ils est assez poilu ce qui est un avantage quand on habite dans le nord du Canada. Il voit dans le noir, il peut reconnaître les odeurs sur des objets et son ouïe est équivalente à celle d'un chien.
Le facteur auto-guérisseur est plus actif, ses blessures mettent une demie journée à disparaître et il l'immunise désormais contre les empoisonnements légers et les maladie communes. Mais il y a des effets indésirables tel qu'une insensibilités aux calmants, anesthésiants, alcool qui peuvent être utiles pour des soins.

■ NIVEAU 3:
Grace à ses activités, l'entrainement qu'il suit James devient un ennemi redoutable au physique puissant et aux sens aiguisés. Il est désormais capable de lever un poids de 500 kg sans problèmes et son facteur auto-guérisseur cicatrise ses blessures en quelques minutes en régénérant toutes les types de cellules de son corps. Les blessures mortelles ne l'inquiète plus et son vieillissement est bloqué.
Il contrôle parfaitement ses sens et lorsque cela est couplé avec son instinct animal il pourrait avoir le comportement d'un loup. Il doit toutefois faire attention à ne pas se laisser emporter car il pourrait devenir incontrôlable et tuer des gens sans s'en rendre compte tel une bête sauvage.
Ses griffes en os sont devenu des armes redoutables et redoutées car elles ne sont pas décelables par les détecteurs de métaux.

■ NIVEAU 4:
Le facteur guérisseur de James est assez puissant pour réparer toute les zones endommagées en quelques secondes voir instantanément selon la gravité de la blessure, il peut aussi régénérer un membre coupé ou arraché mais un décapitation reste mortelle. Son corps est capable de supporter la greffe d'adamentium sans que cela l'affecte. Toutefois étant sensible à la douleur il souffre à chaque fois que ses griffes sortent du dos de ses main en déchirant la peau.
Sa force est ses sens sont plus aiguisés que ceux des animaux. Il est capable de lever 1 tonne. Il peut entendre des bruits quasiment inaudibles tel qu'une respiration à des dizaine de mètres. Voir dans le noir total comme un chat sans oublier un odorat à tout épreuve qui est tellement poussé qu'il repère les phéromones et leurs significations. Il peut donc accessoirement servir de détecteur de mensonges à distance.
Son côté animal est le plus souvent sous contrôle mais il ne faut pas le pousser à bout car le loup pourrait sortir du bois.

■ NIVEAU 5:
A ce niveau James serait une sorte de prédateur suprême, une machine à tuer qui serait capable de mettre sa conscience en mode off le temps de détruire sa cible puis de reprendre une vie normal. Son facteur auto-guérisseur pouvant résorber toutes les atteintes que son corps pourrait subir de manière instantanée il serait inarrêtâble.
La finesse et la puissance de ses sens n'ont pas d'égale et son instinct animal est considéré comme un 6ème sens ou comme une seconde personnalité qui le changerait en une sorte de loup humain à l'instinct bestiale et ce sur commande.


■ VOTRE PASSE:

La jeunesse de Wolverine:
Il est né à Alberta au Canada vers la fin du 19ème siècle dans une riche famille de propriétaires terrien. John et Elisabeth Howlett s'occupaient avec grand soins de leur fils très souvent malade, obligé de rester au lit une bonne partie du temps à cause de nombreuses allergies et maladies. Il avait pour seuls amis Cabot Logan, le fils du jardiner et Rose, une jeune fille de 12 ans qui avait été engagée pour lui tenir compagnie. Cabot et James avaient de nombreux points communs, notamment leurs attirance pour Rose.
Une nuit, lors d'un différent entre John Howlett et Thomas Logan, les enfants s'interposèrent pour calmer les adultes mais cela dégénéra vite lorsque l'un d'eux sortit un fusil. Quand John tomba à terre, touché par une balle, le jeune James, pris d'une colère bestiale se jeta sur Thomas et le tua sans le faire exprès. Des griffes d'os étaient sorties du dessus de ses mains et s'étaient involontairement plantées dans l'abdomen du père de son ami.
Affolée par la mort de son époux et de son amant, dégoûtée par la monstruosité de son fils unique, Elisabeth rejetât son fils et le mit à la porte du manoir en lui ordonnant de ne jamais revenir. La jeune femme ne se remis jamais de ses évènement et se suicida quelques temps plus tard.
Jusqu'à ce fameux soir, ils avaient des doutes sur leurs liens. Ils possédaient tous les deux des griffes et quelques traits "animaux" qui les avaient menés à une seule conclusion possible: ils étaient demi-frères.
James est partit loin d'Alberta avec Rose pour s'établir dans un village minier où il se fit appeler Logan pour brouiller les pistes. Il y trouva un travail physiquement difficile et il s'adapta rapidement à ses nouvelles conditions de vie et changea physiquement. De jeune garçon chétif il devint un jeune homme fort et robuste. Il lui arrivait de passer du temps dans la forêt pour répondre à un besoin de rapprochement avec les loups. Lors de ses moments d'éloignement et de communion avec la nature ses sens et son agilité se développaient et un instinct sauvage apparaissait peu à peu.
John Howlett le grand-père de James, chargea Cabot de ramener son petit-fils au manoir. Lorsqu'il le retrouva, Cabot, furieux que Rose se soit enfuie avec James essaya de tuer son rivale. Encore une fois, le destin s'acharna sur les Logan et les Howlett: Rose fut tuée quand à Cabot et James ils devinrent ennemis à jamais.
Choqué, James s'enfuit dans la forêt où il y vécu pendant de nombreuses années, oubliant sont passé et son identité, devant plus animal qu'homme.

De Logan vers Wolverine:
On ne sait pas comment ni quand exactement, mais Logan fut adopté par une tribu indienne des Rocheuses Canadienne nommée "Pied Noir". Il y trouva une certaine stabilité et la paix qui fut temporaire. Car, une fois de plus le destin s'acharna contre lui.
Tout commença lorsqu'il tomba amoureux d'une jeune indienne nommée Silver Fox avec qui il vécu quelque temps. Ces moments de bonheurs furent stoppé lorsqu'il commença à côtoyer un autre mutant au pouvoirs régénérant possédant le même côté sauvage que lui qui se nommait Victor Creed. Rapidement, la rivalité s'installa entre les deux individus et ce fur Creed surnommé Dent de Sabre qui lança les hostilités en tentant de tuer Silver Fox. La jeune femme, crue que Logan l'avait abandonné et décida de se venger de lui lorsque le moment serait venu.
Logan dont la rage n'attendait qu'un déclencheur pour prendre le dessus se défoula sur Victor. Mais l'expérience de son adversaire joua contre lui et il fut vaincu. Pensant que Silver Fox était morte, plus rien ne le retenait chez les "pied noir" il s'en alla à nouveau et il trouva un job auprès le la Hudson Bay Company. Sa première mission le ramena auprès des "pied noir" mais pour se battre contre une étrange créature: un démon nommé Uncegila. Un indien "Pied Noir" fut témoin du combat au cour duquel le démon fut massacré surnomma Logan "Wolverine" en raison de la rage que l'homme mettait dans sa manière de se battre.
Des années passèrent, ainsi que des voyages. Logan passait de combats en combats, perdant de temps à autre la mémoire, ou plutôt oubliant les faits marquant de sa vie, comme si son pouvoir de régénération tentait de protéger son esprit en retirant tout les évènements traumatisants qu'il aurait vécu.
C'est ainsi qu'il devint soldat. Participant à la première, puis à la seconde guerre mondiale. Il parait même qu'il aurait combattu aux côtés de Captain America, mais cette information est classée top secret. Après l'armée, il atterri sur l'île de Madripoor où il devint un élève de Seraph qui lui enseigna la maîtrise de son instinct animal. De nouveau respectable, il s'envola pour le Japon.
D'équipes en équipes :
Les années 60 pointaient le bout de leur nez et Logan était pleinement conscient de ce qu'il était : un mutant possédant un facteur auto-régénérant lui conférant une probable immortalité. Des sens hyper-développés et un instinct de survie digne d'un animal.
Il rejoignit des équipes pseudo-militaires en tant qu'agent tel que Team-X puis dans les années 70 il joua les espions pour le département K. C'est à cette période qu'il fit la connaissance de Richard et Mary Parker, ainsi que Nick Fury et le Club des Damnés. Il mena une enquête sur cette organisation avec Carol Danvers et ils découvrirent qu'une guerre entre humains et mutants était préparée. Il démissionna du département K suite à un accident.
Logan n'eut pas le temps de retourner au Canada car il fut enlevé par des agent du "projet Arme X". Leur idée était simple: trouver des candidats supportant un traitement visant à les transformer en armes vivante. C'est à ce moment que son squelette fut recouvert d'adamentium, un métal indestructible. Au cours de la procédure chirurgicale, ses griffes oubliées depuis le début du 20ème siècle firent leur réapparition. Wolverine, le mutant griffu au caractère colérique était né.
Des implants mémoriels lui avaient été posés afin de la contrôler. Il commit de nombreux meurtres sous l'emprise de l'Arme X. Mais c'est au cours d'une crise de colère qu'il se retourna contre ses créateurs en les tuants les uns après les autres avant de s'enfuir dans les Rocheuses Canadienne.
Après quelques mois passé dans la forêt, isolé de la civilisation, Logan avait retrouvé un semblant d'humanité. Lors d'une chasse il croisa u couple de jeunes mariés, James et Heather Hudson, qu'il tenta d'attaquer pour des raisons inconnus. Il fut stoppé par le jeune homme et son arme. Gravement blessé, son facteur auto-guérisseur régénéra les lésions physiques mais aussi psychiques. Il se réveilla, en partie amnésique à cause des implants qu'il avait mais aussi à cause de la protection mental de son facteur auto-guérisseur. Et fut choqué par la découverte de ses griffes de métal dont il cru, à tort, qu'elles lui avaient été greffées.
Aidé par les Hudsons, il retrouva un comportement quasi humain et fut invité à rejoindre le Département H, une agence gouvernementale fondée par James Hudson. Leurs objectifs étant d'intervenir dans des conflits que seul des surhumains pouvaient résoudre.
Ainsi, il retrouva de nouveau allié à Nick Fury, Carol Danvers, Natasha Romanova (la Veuve Noire). Ses ennemis étaient les mêmes: Dent de Sabre et Silver Fox qui travaillaient pour l'Hydra. Ces années au sein du Département H lui fit côtoyer un bon nombre de personnes tel que Ben Grimm.
Au cours de cette période la première équipe de super héros Américain vit le jour. Il s'agissait des "Quatre Fantastiques". James Hudson, eu l'idée d'adapter cette idée au Département H en créant "The Flight" qui fut divisée par la suite en 3 sous groupes: Gamma Flight, Beta Flight et Alpha Flight. A cette occasion Logan reçu sont costume jaune et bleu foncé. Et fut de temps à autre le leader d'Alpha Flight. Nick Fury fut mis à la tête du SHEILD et une nouvelle équipe de super-héro masqués répondant au nom de X-Men commencèrent à faire parler d'eux.

Les débuts avec les X-Men:
Une équipe de X-Men avait été capturée sur l'île de Krakoa. Charles Xavier, leur leader demande de l'aide à plusieurs Mutants dont Wolverine faisait partie pour secourir ses protégés.
Xavier proposa à Logan une place dans son équipe lui donnant la possibilité de sauver le monde. Lassé par les histoires d'espionnage et intéressé par la liberté de mouvement que cette opportunité lui laisse. Logan accepta. Il intégra donc les X-Men aux côtés de Jean Grey pour qui il éprouva rapidement de l'attirance et Scott Summers (Cyclope), accessoirement petit amis et Jean avec lequel il avait de nombreux conflit souvent dû à des problèmes d'autorité non supporté. Il fut confronté à des ennemis récurrents tels que les Sentinelles, le Fléau et Magnéto.
Logan retourna au Japon où il fit la rencontre de Mariko, une jeune japonaise dont il tomba amoureux. Hélas, le père de la jeune femme organisa un mariage arrangé avec l'un de ses associés. Pour la sauver il dû tuer Shingen mais la jeune femme tomba sous l'emprise d'un puissant mutant manipulateur nommé Mastermind qui la poussa dans des affaire douteuse avec son clan. Lorsque Mastermind fut vaincu, Mariko refusa la demande en mariage de Logan à cause de la honte qu'elle ressentait. Elle lui promit qu'ils se marieraient lorsqu'elle aurait retrouvé son honneur.
Entre temps, les X-Men et Logan durent affronter un affronter un dragon géant. En venant en aide à des victimes, Logan dû promettre à une femme mourante de s'occuper d'une fillette. Amiko devint la fille adoptive de Logan. Mais à cause de ses activités, il décida de la confier à Mariko.
Après un combat contre les Reavers et Lady Deathstrike, Logan s'échappa de l'île de Madripoor grâce à l'aide d'une jeune mutante: Jubilée. La jeune fille accompagna le mutant griffu dans de nombreuses aventures. Des liens proches se tissèrent entre eux, ceux qu'il y a entre un père et une fille.
Un groupe de ninja mystiques nommés "La main" tenta de déstabiliser le Clan Yashida. Le chef de "La main", Matsu'o Tsurayaba, avec l'aide de Silver Fox, envoya un agent empoisonner Mariko. Cette action fut un succès, Wolverine, impuissant devant la souffrance de son aimée la tua à sa demande pour la soulager.
Bien plus tard, Logan affronta de nouveau Magneto qui lui retira l'adamentium de ses os ce qui lui permit de découvrir que ses griffes ne lui avaient pas été greffées. De nombreux combats eurent lieu et Logan lassé de ses aventures et bains de sang décida de devenir un professeur à l'institut Xavier. Il profita de la paie qui régnait dans ce sanctuaire tout en faisant des recherches sur son passé perdu. Il découvrit de nombreuses victimes des expérimentation et fut horrifié lorsqu'il apprit l'existence d'un clone: X-23, nommée aussi Laura Kinney, une jeune fille aussi émotionnellement perturbée que lui.
Au cours d'autres aventures sur terre, dans le temps et l'espace les os de Logan furent de nouveau recouvert d'adamentium. Il perdit et retrouva des morceau de sa mémoire...


(Source : http://terra616.forumotion.com/t884-james-howlett-wolverine?highlight=Wolverine )

_________________
On ne vois bien qu'avec le coeur....., l'essentiel est invisible au yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ombres-lumieres.kanak.fr
Alf
Megastar
Megastar
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 40
Points : 24
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Si tu étais un super-héros, tu serais ?   Mar 15 Jan - 3:35


euh... Green Lantern ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si tu étais un super-héros, tu serais ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si tu étais un super-héros, tu serais ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OMBRES & LUMIERES :: Entr'Act-
Sauter vers: