OMBRES & LUMIERES

OMBRES & LUMIERES

On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux...
 
AccueilAccueil  Portail*Portail*  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lee Marvin

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre72
Star
Star
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 74
Points : 98
Date d'inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Lee Marvin   Mar 23 Oct - 1:06

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Lee Marvin


Lee Marvin, né le 19 février 1924 à New York et mort le 29 août 1987 à Tucson, dans l'Arizona, est un acteur américain.

Biographie :

Au départ plombier, il se découvre une vocation pour le théâtre alors qu'il effectuait des travaux durant une répétition lorsque le producteur lui demande de remplacer un comédien tombé malade. Durant les années 1950, il tient de nombreux seconds rôles dans des westerns et films de guerre. Il témoigne par exemple au procès de Ouragan sur le Caine. Après quelques personnages hauts en couleur comme le motard de L'Équipée sauvage, il tient pendant plusieurs années un rôle de policier dans la série M-Squad. John Ford lui offre un de ses rôles les plus célèbres avec L'Homme qui tua Liberty Valance.

Il a obtenu l'Oscar du meilleur acteur en 1965 pour le rôle comique du Kid Shelleen dans Cat Ballou de Elliot Silverstein.

Il devient une star mondiale grâce à son rôle légendaire dans Les Douze Salopards de Robert Aldrich en 1966.

Lee Marvin interprétait lui-même les chansons dans ses films : Cat Ballou d'Elliot Silverstein (1965), La Kermesse de l'ouest de Joshua Logan (1969)

Il tournera (en vedette) deux fois avec John Boorman dans deux classiques de l'histoire du cinéma : Le Point de non-retour (1967) et Duel dans le Pacifique (1968). Il deviendra un intime du cinéaste. En 2000, 13 ans après la disparition de Lee Marvin, John Boorman (avec l'aide de la dernière femme de l'acteur) réalisera un très émouvant documentaire : Lee Marvin, un portrait.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Figure du film noir :

Révélé en 1953 par Fritz Lang dans le chef-d'œuvre du film noir Règlement de comptes : il interprète un tueur violent et imprévisible.

Marqué par ce rôle, il enchaîne dans d'autres films criminels comme le formidable Les Inconnus dans la ville de Richard Fleischer (1955) ou la même année Un homme est passé, le classique de John Sturges. Autre série B spectaculaire : La Peur Au Ventre de Stuart Heilser encore en 1955.

Il incarne à nouveau un tueur dans À bout portant de Don Siegel en 1964. Série B nerveuse et violente très éloignée du classique de Robert Siodmak en 1946.

Il trouve enfin en 1967, un rôle sommet avec le deuxième film de John Boorman: Le Point de non-retour dans lequel il incarne le taciturne et énigmatique Walker. Boorman dira qu'il s'agissait pour lui de réaliser "un documentaire sur le visage de Lee Marvin".

Après ce sommet, il ne lui restera plus qu'à décliner ce rôle mythique sur un mode parodique avec : Carnage (1972) de Michael Ritchie et son remake français : Canicule d'Yves Boisset (1982).

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Filmographie :

1951 : You're in the Navy Now, de Henry Hathaway et Lewis Seiler
1951 : Teresa, de Fred Zinnemann
1952 : Hong Kong, de Lewis R. Foster
1952 : Courrier diplomatique (Diplomatic Courier), de Henry Hathaway
1952 : Cinq mariages à l'essai (We're Not Married!), d'Edmund Goulding
1952 : Duel sans merci (The Duel at Silver Creek), de Don Siegel
1952 : Le relais de l'or maudit (Hangman's Knot), de Roy Huggins
1952 : Eight Iron Men, d'Edward Dmytryk
1953 : L'Expédition du fort King (Seminole), de Budd Boetticher
1953 : Down Among the Sheltering Palms, d'Edmund Goulding
1953 : The Glory Brigade, de Robert D. Webb
1953 : Les massacreurs du Kansas (The Stranger Wore a Gun), d'André De Toth
1953 : Règlement de comptes (The Big Heat), de Fritz Lang
1953 : Gun Fury, de Raoul Walsh
1953 : L'Équipée sauvage (The Wild One), de László Benedek
1954 : Gorilla at Large, de Harmon Jones
1954 : Ouragan sur le Caine (The Caine Mutiny), d'Edward Dmytryk
1954 : Le Raid (The Raid), de Hugo Fregonese

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

1955 : Un homme est passé (Bad Day at Black Rock), de John Sturges
1955 : Les Inconnus dans la ville (Violent Saturday), de Richard Fleischer
1955 : Pour que vivent les hommes (Not as a Stranger), de Stanley Kramer
1955 : A Life in the Balance, de Harry Horner et Rafael Portillo
1955 : Le Gang du blues (Pete Kelly's Blues), de Jack Webb
1955 : La Peur au ventre (I Died a Thousand Times), de Stuart Heisler
1955 : Shack Out on 101, d'Edward Dein
1956 : Seven Men from Now (Sept hommes à abattre), de Budd Boetticher
1956 : Attaque (Attack !), de Robert Aldrich
1956 : Les Piliers du ciel (Pillars of the Sky), de George Marshall
1956 : The Rack, d'Arnold Laven
1957 : L'Arbre de vie (Raintree County), d'Edward Dmytryk
1957 : M Squad, de Earl Bellamy et Dann Cahn (série TV)
1958 : The Missouri Traveler, de Jerry Hopper

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

1961 : Les Comancheros (The Comancheros), de Michael Curtiz
1962 : L'Homme qui tua Liberty Valance (The Man Who Shot Liberty Valance), de John Ford
1963 : The Lawbreakers (série TV) (voix)
1963 : La Taverne de l'Irlandais (Donovan's Reef), de John Ford
1964 : À bout portant (The Killers), de Don Siegel
1965 : Cat Ballou, d'Elliot Silverstein
1965 : La Nef des fous (Ship of Fools), de Stanley Kramer
1966 : Les Professionnels (The Professionals), de Richard Brooks
1967 : The Meanest Men in the West, de Charles S. Dubin et Samuel Fuller (TV)
1967 : Les Douze Salopards (The Dirty Dozen), de Robert Aldrich
1967 : Le Point de non-retour (Point Blank), de John Boorman
1968 : Sergeant Ryker, de Buzz Kulik
1968 : Duel dans le Pacifique (Hell in the Pacific), de John Boorman
1969 : La Kermesse de l'ouest (Paint Your Wagon), de Joshua Logan

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

1970 : Monte Walsh, de William A. Fraker
1972 : Les Indésirables (Pocket Money), de Stuart Rosenberg
1972 : Carnage (Prime Cut), de Michael Ritchie
1973 : L'Empereur du Nord (Emperor of the North Pole), de Robert Aldrich
1973 : The Iceman Cometh, de John Frankenheimer
1974 : The Spikes Gang, de Richard Fleischer
1974 : The Klansman, de Terence Young
1976 : Great Scout and Cathouse Thursday, de Don Taylor
1976 : Parole d'homme (Shout at the Devil), de Peter R. Hunt
1979 : Avalanche Express, de Mark Robson
1980 : Au-delà de la gloire (The Big Red One), de Samuel Fuller
1981 : Chasse à mort (Death Hunt), de Peter R. Hunt
1983 : Gorky Park, de Michael Apted
1984 : Canicule, de Yves Boisset
1985 : Les Douze salopards 2 (The Dirty Dozen: The Next Mission), de Andrew V. McLaglen (TV)
1986 : The Delta Force, de Menahem Golan

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Anecdotes :

Jim Jarmusch est le fondateur d'une société secrète humoristique, Les fils de Lee Marvin, rassemblant des célébrités dont les traits du visage pourraient laisser croire qu'ils sont les fils de Lee Marvin. Tom Waits, Nick Cave, Richard Bose et John Lurie en font aussi partie. Le véritable fils de Lee Marvin désapprouve l'existence de cette organisation et l'a directement fait savoir à Tom Waits1.
Il a inspiré Jean Van Hamme et William Vance pour les traits du Général Benjamin Carrington dans la bande dessinée XIII.
À noter que le Lee Marvin chanteur est nettement moins connu et pourtant, dans la comédie musicale "Paint your wagon" (en français, "La kermesse de l'Ouest"), il est l'interprète de la chanson "The wandering star" qui a eu un certain succès à l'époque. Le début des paroles était, avec sa voix grave et rocailleuse, " I was born under a wandering star ..." .

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

(Source : Wikipédia)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lee Marvin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marvin Gaye l'impossible quête du bonheur (*)
» Marvin le Noir
» Sergent lee marvin POSSUM First US D.I. the big re one
» Marvin Gaye ( assasiné par son pere )
» Daniel et Mary Marvin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OMBRES & LUMIERES :: Acteurs / Actrices :: Acteurs-
Sauter vers: